passation


passation

passation [ pasasjɔ̃ ] n. f.
• 1521; passassion « décision » 1428; de passer
1Dr. Action de passer (III, 10o), de dresser (un acte, un contrat, une écriture comptable). Passation d'un contrat.
2(1962) Cour. Passation des pouvoirs : transmission des pouvoirs à un autre, à d'autres.
3Didact. Action, fait de passer (un test).

passation nom féminin Action de passer quelque chose (examen, test, aveux, etc.). Action de conclure un acte juridique. ● passation (expressions) nom féminin Passation d'écriture, fait d'inscrire une opération sur un livre de commerce. Passation des pouvoirs, acte solennel par lequel une autorité parvenue en fin de mandat ou démissionnaire reçoit celle qui lui succède, lui transmet les compétences et se retire.

passation
n. f. DR
d1./d Action de passer (un acte, un contrat, une écriture comptable).
d2./d Passation des pouvoirs: action de passer, de transmettre les pouvoirs.

⇒PASSATION, subst. fém.
A.Usuel
1. DR., ÉCON.
a) Action de dresser, d'établir (un acte, un contrat) dans les formes légales. On abandonna les droits de César dans l'affaire des terrains de La Madeleine à Monsieur Claparon, à la condition qu'il abandonnerait de son côté toute réclamation relative à la moitié due par Birotteau dans les frais d'enregistrement et de passation de contrat (BALZAC, C. Birotteau, 1837, p.375):
1. Lorsque, dans le cas de création ou d'extension projetée dans des bâtiments existants, l'agrément est demandé pour la passation définitive des actes d'acquisition, de location ou d'apport de ces bâtiments, la décision doit intervenir dans un délai de deux mois à dater de la demande, faute de quoi l'agrément est réputé accordé.
Amén. terr., 1964, p.69.
b) Action d'établir les modalités d'un engagement, de le conclure. Passation d'un accord, d'une convention. Un fonds d'approvisionnement (...) avait été créé en vue de fournir une procédure de passation et d'exécution des marchés dépassant le cadre de l'année budgétaire (Admin. P. et T., 1964, p.13).
Passation d'un achat, d'une commande. Action d'en établir l'objet et les conditions. Au stade du contrôle de la passation des achats importants fonctionne dans chaque ministère ou groupe de ministères une commission consultative des marchés (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.227):
2. Chaque fois que l'un de vos agents sera informé de démarches engagées par les autorités alliées pour l'utilisation de bases, outillages ou installations de toute nature, la fourniture de matières premières, la passation de commandes, le recrutement de main-d'oeuvre, etc., il aura pour obligation de vous en référer immédiatement...
DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p.486.
c) Passation d'écriture, des écritures. Action d'inscrire une opération dans un livre comptable:
3. Afin d'éviter toute erreur ou perte de temps, il est nécessaire que le service consommateur n'hésite pas sur la manière de libeller sa demande, que le magasin n'éprouve aucune difficulté à la servir, et que le comptable —qui n'est pas un technicien de la fabrication —ne soit pas voué aux incertitudes lors de la passation de ses écritures.
VILLEMER, Organ. industr., 1947, p.83.
En partic. Passation de dividende. Ensemble des opérations bancaires qui consistent à détacher un coupon de dividende d'une action et à en porter le montant sur le compte du client. L'United baisse de plusieurs points sur une passation de dividende (ARNOUX, Écoute, 1923, p.205).
2. INSTIT., ADMIN. Passation des pouvoirs. Ensemble des formalités par lesquelles un commis de l'État, un chef de service transmet ses pouvoirs à son successeur. Le professeur Gilgenkrantz succède au professeur Faivre (...). Quelques instants avant cette passation de pouvoirs, le professeur Faivre avait dressé un long bilan des activités de l'association au cours de l'année 1983 (L'Est Républicain, 15 juin 1984, p.3, col. 3):
4. Les dernières journées, dites consacrées à l'expédition des affaires courantes, furent en réalité employées au règlement des affaires de chacun. Rousseau, qui avait des dévouements à conserver, signa, la veille de la passation des pouvoirs, une fournée de décrets de nomination.
DRUON, Gdes fam., t.2, 1948, p.23.
B.Rare
1. Action de passer (un test, une épreuve). Les études portant sur le comportement pendant la passation d'une épreuve, même d'intelligence ou d'efficience, quel que soit leur intérêt, ne peuvent avoir la même efficacité [que les tests de personnalité] (Jeux et sports, 1967, p.137). Passation des examens (Le Figaro littér., 23 sept. 1968, p.24).
2. Action de projeter (un film). À titre de privilège supplémentaire au profit du Directeur [de salle], il peut être stipulé que la période de passation du film sera précédée ou suivie d'une autre période, dite «délai de protection», durant laquelle aucun des concurrents du Directeur ne pourra projeter le film dans une zone déterminée (H. HAMELIN, Industr. du cin., 1954, p.195).
REM. -passation, élém. de compos. V. contre-passation rem. s.v. contrepasser B 1.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1521 passassion (Papiers d'Etat du Cardinal de Granvelle, t.1, p.236). Dér. de passer; suff. -(a)tion.

passation [pɑsɑsjɔ̃; pasɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1428, passassion « décision »; de passer.
1 (1521). Dr. Action de passer (un acte, un contrat, une écriture comptable). || Passation d'un contrat. || Passation d'écriture.
1 Ainsi, nous le répétons, ne demandez jamais d'expédition chez les notaires, les actes de vente exceptés : contentez-vous de prendre la date de la passation de l'acte et le nom du notaire.
Balzac, Code des gens honnêtes, Pl., t. I, p. 124.
2 (XXe). Cour. || Passation des pouvoirs : transmission des pouvoirs à un autre, à d'autres. Transmission.
3 Didact. Fait de passer (un test).
2 Lors de la passation du test, on se heurte à une opposition surtout nette au début de l'examen; Françoise interrompt à diverses reprises, tape sur la table, pousse des cris perçants, son vocabulaire est normal.
Roger Misès, l'Enfant déficient mental, p. 70.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • PASSATION — s. f. T. de Pratique. Action de passer un contrat. Assister à la passation d un contrat, d un acte …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PASSATION — n. f. T. de Procédure Action de passer un contrat. Assister à la passation d’un contrat, d’un acte …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • passation — (pa sa sion) s. f. Terme de pratique. Action de passer un contrat. ÉTYMOLOGIE    Passer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Passation de pouvoir — Passation des pouvoirs La passation des pouvoirs est une cérémonie intervenant, dans diverses structures ou divers corps sociaux, entre l ancien titulaire d une fonction et son remplaçant. Par exemple, à l occasion d un changement de gouvernement …   Wikipédia en Français

  • Passation de pouvoirs — Passation des pouvoirs La passation des pouvoirs est une cérémonie intervenant, dans diverses structures ou divers corps sociaux, entre l ancien titulaire d une fonction et son remplaçant. Par exemple, à l occasion d un changement de gouvernement …   Wikipédia en Français

  • Passation d'écriture — ● Passation d écriture fait d inscrire une opération sur un livre de commerce …   Encyclopédie Universelle

  • Passation des pouvoirs — ● Passation des pouvoirs acte solennel par lequel une autorité parvenue en fin de mandat ou démissionnaire reçoit celle qui lui succède, lui transmet les compétences et se retire …   Encyclopédie Universelle

  • Passation des marchés de l'administration américaine — Protectionnisme Le protectionnisme est une politique économique interventionniste menée par un État dans le but de protéger son économie contre la concurrence des autres États. Les mesures protectionnistes consistent essentiellement à freiner les …   Wikipédia en Français

  • Passation des pouvoirs — La passation des pouvoirs est une cérémonie intervenant, dans diverses structures ou divers corps sociaux, entre l ancien titulaire d une fonction et son remplaçant. Par exemple, à l occasion d un changement de gouvernement, le ou les… …   Wikipédia en Français

  • contre-passation — contre passer [ kɔ̃trəpase ] v. tr. <conjug. : 1> • 1836 ; « surpasser » v. 1170; de contre et passer ♦ Comm. 1 ♦ Repasser (une lettre de change) à la personne de qui on la reçoit. 2 ♦ (1842) Rectifier (une écriture) au grand livre, au… …   Encyclopédie Universelle